Anis Bouabsa, boulanger, meilleur ouvrier de France

Publié le par Sylviane

Anis Bouabsa, boulanger, meilleur ouvrier de France

2 CAP en poche à 19 ans : CAP de boulanger et CAP de pâtissier puis le brevet de maîrise.

Meilleur Ouvrier de France à 24 ans : le plus jeune de France en 2004 tous métiers confondus, meilleur croissant en 2007, meilleure baguette de Paris en 2008 avec le privilège de livrer ensuite l'Elysée pendant un an, n'en jetez plus...

Quel parcours notre boulanger ! Normal, Anis Bouabsa fait son métier avec amour et sérieux, avec toujours le souci du travail bien fait. Et pourtant, au début, c'était pas gagné car ses parents ne voulaient pas qu'il choisisse ce métier mais lorsqu'il a reçu son titre de MOF des mains du Président Chirac, pour lui ça été la consécration, un moment intense partagé avec ses parents en larmes, émus et si fiers de la réussite du fiston.

La boulangerie s'appelle "Au Duc de la Chapelle" un peu curieux pour un p'tit gars né en France, originaire de Tunis mais il a conservé le nom de la boutique quand il l'a reprise en 2005.

Ce qui l'anime ? Anis ne cherche pas l'argent, il a trouvé le parfait équilibre entre sa passion et sa vie de famille (marié, 3 enfants). Il adore le quartier et ne souhaite pour rien au monde s'installer ailleurs sauf peut-être un projet de création d'une école de boulangerie à Tunis qui lui tient à coeur car transmettre est également un de ses objectifs. Anis forme beaucoup d'apprentis, de stagiaires dans sa boulangerie avec une grande vitrine où on peut le voir travailler lui et son équipe.

Parmi ses spécialités, je vous recommande, entre autres, la bûche des bois et la baguettine, à base de farine de seigle : une tuerie...

Publié dans Bons plans

Commenter cet article